Vers le haut

Les étapes vers la création d’une marque

Créer une marque est un véritable challenge. Il s’agit concrètement de créer une entreprise, pas seulement de trouver une idée originale et vendeuse. Avant de créer une marque, l’entrepreneur doit comprendre toute les étapes de la création, au sens administratifs et juridiques du terme : c’est la stratégie de marque concrète qui lui assurera une viabilité matérielle. Au-delà cette stratégie commerciale, il devra aussi réfléchir à une stratégie moins palpable, plus immatérielle afin de créer un univers autour de la marque, pour lui construire une identité forte et tenter de lui assurer une image positive.

I. Créer une marque : de l’idée à la création d’entreprise

a. Avoir la bonne idée et la déposer à l’INPI
Pour créer une marque, il faut trouver l’idée que personne n’a eue avant, et il faut que cette idée soit à la fois pertinente et viable. Pour devenir propriétaire d’une marque, il est nécessaire de la soumettre et de la déposer à l’INPI : Institut National de la Propriété Industrielle. Ce dépôt peut se faire à tout moment, au format papier  ou au format électronique . Chaque idée (service, produit ou « classe ») supplémentaire à ajouter à votre marque.
b. Mener une étude de marché
Avant de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale et de monter sa propre marque, l’individu doit s’assurer de la viabilité de son idée. Pour cela, il doit suivre les mêmes étapes nécessaires à la création d’une entreprise :

  • Mener une étude de marché
  • Analyser la concurrence
  • S’assurer de l’existence de clients potentiels et intéressés
  • Définir sa cible
  • Analyser les besoins financiers nécessaires au développement et à la commercialisation de l’idée (emprunts bancaires, stratégie financière, planification etc.)

II. L’importance de l’appellation

a. Un nom qui résiste à l’épreuve du temps
Pour qu’une marque devienne populaire (et donc rentable), il lui faut un nom efficace. Le nom doit plaire à l’entrepreneur certes, mais il doit aussi respecter certain critères incontournables, notamment juridiques (il doit impérativement être libre de droit par exemple). L’objectif à garder en tête lors de la recherche du nom de la marque est de trouver une appellation qui résistera à l’épreuve du temps, à la fois original et simple à retenir.

b. Un nom cohérent avec la stratégie de la marque
Le nom de la marque doit également correspondre à l’identité générale de la marque : sa stratégie globale, ses objectifs et ses valeurs. Le nom de la marque est le support principal de son message et de son identité. Il doit être cohérent avec les produits ou services proposés par la marque, et compréhensibles par tous, si possible dans toutes les langues (au moins celles des pays ciblés par le marché).

III./ Identité et image marque

Une marque doit être une entité cohérente. De l’identité à l’image de marque jusqu’à sa signature, son identité visuelle et son slogan, tous les éléments composant une marque doivent être régis par la même logique, le même message et les mêmes objectifs.

S’il y a une dissonance entre ces différents éléments, la marque en sera affectée, tout comme l’entreprise qui la soutient verra ses ventes chuter. Avant de créer une marque, il est important de comprendre la différence entre l’identité et l’image de marque. L’une étant décidée par le propriétaire de la marque, l’autre étant subit.

a. L’identité de marque
L’identité d’une marque se définit par son nom, une charte graphique caractéristique, une éthique (et des valeurs précises), un message prédominant, une stratégie marketing globale, un axe de communication principal et une gamme de prix cohérente. Tous ces éléments sont constitutifs de l’identité d’une marque. Plus ils sont liés et cohérents, plus la force d’impact de la marque sera puissante. L’identité de la marque est sa consistance première, elle définit sa légitimité et sa notoriété, elle participe à créer un sentiment, une philosophie autour de la marque. L’identité de marque est décidée par les propriétaires de la marque : c’est la manière dont ils façonnent leur marque pour qu’elle soit perçue par le consommateur à la manière qu’ils auront décidé.

b. L’image de marque. (ou le brand image)
Une marque peut décider de son identité mais rarement de son image. L’image d’une marque est un jugement de valeur subjectif, individuel ou collectif. Elle représente ce que les consommateurs pensent de la marque, d’après leurs perceptions personnelles, leurs affects, leurs impressions conscientes ou inconscientes. Elle peut variée en fonction de ces différents éléments, et dépend finalement de la réception des individus aux messages véhiculés par la marque, qu’ils soient directs (c’est-à-dire décidés par la marque : publicités, labels etc.) ou indirect (c’est-à-dire subis par la marque : rumeurs, qualité défectueuse d’un produit, avis négatifs des consommateurs etc.)
Finalement, l’identité de marque se définit du côté de l’entreprise : elle représente la manière dont la marque veut être vue, perçue. A contrario, l’image de marque se définit du côté des consommateurs : elle indique comment la marque est perçue réellement par ces derniers.

Conclusion

Créer une marque, c’est penser à une idée originale qui ouvre le champ des possibles. Mais c’est aussi se frotter au monde de l’entreprenariat et de la création d’entreprise.
Enfin, créer une marque, c’est s’engager pour lui créer une identité forte et prendre soin de son image.

 

Author avatar
Hassane
https://mindmethods.group

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience.